Auteur : Alec Soth

Au fil des années, Alec Soth est devenu l’un des grands photographes contemporains. Membre de la célèbre agence Magnum, il est un témoin sensible de la vie ordinaire américaine. Eclectique il est aussi à l’aise en portrait qu’en paysage, ainsi qu’en témoigne le florilège de ses photos que je vous présente aujourd’hui.

Alec Soth

Né en 1969 à Minéapolis, Alec Soth est un photographe américain.

Le travail d’Alec Soth est enraciné dans la tradition photographique américaine que Walker Evans a surnommée le «style documentaire».

Préoccupé par les mythologies et les bizarreries qui prolifèrent les communautés déconnectées des États-Unis, Soth a un instinct pour la relation entre le récit et la métaphore. Sa clarté de voix a attiré de nombreuses comparaisons avec la littérature, mais il croit que la photographie est plus fragmentée ; « C’est plus de la poésie que d’écrire un roman. »

En plus de ses nombreux projets personnels bien acceptés par la critique, Alec travaille pour plusieurs clients, dont le New York Times Magazine, le New Yorker, W Magazine, Vogue, GQ, Wall Street Journal Magazine.

Une grande partie du travail de Soth est liée à un intérêt pour le livre photo et en 2008, il a créé sa propre maison d’édition, « Little Brown Mushroom ».

Ses principales séries sont toutes devenues des monographies sous forme de livre. Le premier “Sleeping by the Mississippi”, a été publié par Steidl en 2004, puis NIAGARA (Steidl, 2006), Broken Manual (Steidl, 2010), Songbook (MACK, 2015), I Know How Furiously Your Heart Is Beating (MACK, 2019).

Soth a été titulaire des bourses des fondations Guggenheim, McKnight, Bush et Jerome et il a reçu le prix Santa Fe 2003 pour la photographie. Ses photographies sont représentées dans de grandes collections publiques et privées, notamment le Museum of Modern Art, le Museum of Fine Arts de Houston et la National Gallery of Art.

Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions individuelles et collectives, dont la Biennale de Whitney 2004 ainsi qu’une retrospective au Jeu de Paume à Paris (2008), du Walker Art Center (2010) et de Media Space (2015).

Il est devenu membre postulant de Magnum Photos en 2004 et membre à part entière en 2008.

3 réponses sur “Auteur : Alec Soth”

  1. Un peu éclectique effectivement,mais beaucoup d’enseignement à tirer de chaque photo j’ai beaucoup apprécié,encore merci Didier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.