KAKEPHOTOS

Hommage à la fragilité

fragilité des lumières,
fragilité des teintes,
fragilité des supports,
fragilité des sujets…

“métal”, “éditorial” et “végétal” sont une déclinaison en trilogies.

Présentés pour ce concours dans les limites imposées du 30×40, ces “Kaképhotos” sont imaginés et cadrés à la prise de vue pour un grand format vertical 21×110 cm sur un papier de 70gr Clairfontaine.

4 réponses sur “KAKEPHOTOS”

  1. un beau travail d’auteur
    les images un peu sur-exposées et contrastées ne sont-elles pas en contradiction avec le thème de la fragilité?

  2. Original, cela cadre avec un travail d’auteur….mais les objets métalliques symbolisent peu la fragilité à mon avis.

  3. Je pense que le format n’est pas adapté à ce que demande la FPF. C’est très original et cela me plait beaucoup. Je ne suis pas sur que le jury soit aussi enthousiaste !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.