9 réponses sur “Port de Camaret”

  1. Camaret et son célèbre curé génitalement hypertrophié !…Bon blague à part je dirais que ce spot est une vraie mine d ‘or ! De quoi y passer des heures ! Attention aux cadrages un peu serrés en hauteur…pour la 1ère par exemple j ‘aurais aimé voir un peu plus de haut des bâtiments en arrière plan à la 4 le mât est un peu coupé… Te connaissant je suis sûr que tu les as aussi en N et B… qui doit apporter de la force à ces images . Les ciels sont bien rendus avec bien du détail de la matière .

  2. je pense que la couleur dans cette série est intéressante . Par contre trop descriptive. il aurait fallu aller loin dans la recherche de cadrage (détail).

  3. Sujet classique mais qui attire par son côté “mélancolique”….J’aime assez le traitement colorimétrique de la série….As tu fait des images de la texture du bois, de l’écaillage de la peinture, en macro ? Cela donne souvent de belle images abstraites…

  4. C’est le célèbre cimetière à bateau de Port Camaret. Belle lumière, qui aurait été peut-être mieux exploitée par des plan plus large, et plus de contre plongée. mais c’est vrai que cet endroit est une mine à photos !

  5. Les cimetières à bateau sont des lieux intéressants. J’aurai aimé en complément des détails de coque ou autres objets.

  6. je rejoins christian et jean marc: il aurait été (peut-être) judicieux de mêler des plans rapprochés, voire de la macro sur des détails…

  7. Remarque hors sujet : c’est vrai qu’on n’a pas l’habitude d’y penser (moi le premier), mais si tu exposes, imprime ou autre pour le grand public. Il faut penser à ne pas à écrire un texte avec des couleurs qui ne se détache pas de la photo. C’est pour les personnes atteintes de daltonisme ça leur permet de moins se casser la tête à lire 😉

    Sinon belle série !

  8. je partage l’avis de Sebastien, dommage d’écrire sur la photo
    reportage sympathique mais une alternance de plans larges et de détails auraient enrichis ce propos

  9. Comment ne pas partager des avis aussi pertinents que ce qui a été formulé. Ton temps était peut-être limité, mais tu as succombé à l’affectif ou l’émotion de la découverte du lieu et tu en as été prisonnier. Il aurait fallu bouger, chercher, grimper, tourner autour de tes sujets pour ne pas faire comme tous ceux qui ont déjà fait la même chose dans ce lieu. Tu as fait un inventaire. Une vision de détails, de matière, de structure, de travail d’ombre et de lumière sur des parties de ces vieilles coques serait plus personnelle. Il aurait été bien de chercher davantage de géométrie dans des cadrages serrés.
    Malgré tout les couleurs sont belles et tu nous a permis de connaître le lieu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.