Auteur : Richard Kalvar

Quelques clichés iconiques, pêle-mêle, du plus français des photographes américains, Richard Kalvar.

Richard KALVAR

Né à Brooklyn (Etats-Unis), en 1944

«La vie est une farce, encore faut-il savoir le montrer», clame le photographe américain Richard KALVAR. Il réalise des images un peu absurdes, cocasses, souvent étranges, d’anonymes de la rue. Membre de l’Agence VU, il a créé l’Agence Viva avec d’autres photographes dont Martine Franck, Hervé Gloaguen, Claude-Raymond Dityvon. Membre de Magnum depuis 1972, il en a été longtemps président.

L’ambiguïté est à l’avant-garde de la photographie de Richard Kalvar. Kalvar, qui décrit le contexte comme « l’ennemi », cherche le mystère et le sens multiple à travers un cadrage surprenant et un timing méticuleux. Il décrit son approche comme « plus comme la poésie que le photojournalisme – elle attaque sur le plan émotionnel ». Il a effectué un travail personnel, affectation et commercial aux États-Unis, en France, en Italie, en Angleterre et au Japon, entre autres.

Kalvar a publié un certain nombre de livres solo : Portrait de Conflans-Sainte-Honorine, 1993; Terriens, 2007;Drôles de vie!, 2008; Richard Kalvar: Photo Poche, 2018; Richard Kalvar: Photofile (la version anglaise de Photo Poche), 2019; et Magnum, la Storia, l’Immagini: Richard Kalvar, 2019. Il a eu d’importantes expositions aux États-Unis, en France, en Allemagne, en Espagne et en Italie, et a participé à de nombreux livres et expositions de groupe en Amérique et en Europe, notamment centre Pompidou Album Photographique , 1979, L’Usine, 1987, et dans plusieurs livres Magnum, plus récemment Magnum Contact Sheets, 2013, Magnum Analog Recovery, 2017 et Magnum Manifesto, 2017.

Le travail de Kalvar est apparu dans Geo, The Paris Review, Creative Camera, Aperture, Zoom, Newsweek et Photo, entre autres. Les missions éditoriales et même le travail commercial ont donné à Kalvar une occasion supplémentaire de faire de la photographie personnelle. Il a fait beaucoup d’histoires documentaires qui lui ont permis de se désengager du mode documentaire quand l’occasion s’est présentée.

Kalvar a rejoint Magnum en tant que membre associé en 1975, et est devenu un membre à part entière deux ans plus tard. Il a ensuite été plusieurs fois vice-président, et une fois en tant que président de l’agence.

BIOGRAPHIE

FORMATION ET EXPERIENCE PROFESSIONNELLE

2000-2002 : Vice-Président de Magnum, responsable Europe

1993-1995 : Président de Magnum

1984-1988 : Vice-Président de Magnum, responsable Europe

1972 : Co-fondateur de l’Agence VIVA

1971 : Rejoint l’Agence VU

1965-1966 : Travaille à New York comme assistant de Jerôme Ducrot

EXPOSITION DANS LES MUSEES

2017 : Musée de Santa Giulia, « Magnum. La première fois – La prima Volta » (exposition collective), Brescia, Italie

2007 : Maison Européenne de la Photographie, « Terriens », Paris, France ; Jeu de Paume, « VIVA, une agence photographique » (exposition collective), Paris, France

2004 : Benaki Museum – Pireos et Thessaloniki Museum of Photography, Grèce

1976 : Musée National d’Art Moderne, Centre Pompidou Paris, « Trois jeunes photographes : Bruno, Kalvar, Plossu », Paris, France

EXPOSITIONS INDIVIDUELLES

Etats-Unis : New York (Leica Gallery, PS1, Image Gallery, Willard Straight Hall Cornell University)

France : Paris (Galerie Arcturus, Galerie Agathe Gaillard, Galerie Rencontre); Conflans (Bibliothèque Municipale)

BIBLIOGRAPHIE

2018 : Robert Delpire, Hervé Le Goff, Richard Kalvar, « Richard Kalvar », Photo Poche, Actes Sud, Arles

2017 : Andréa Holzherr, « La première fois », exposition collective au Musée de Santa Giulia, Silvana Editoriale, Milan

2012 : Richard Kalvar, « Conventional Photography Magazine », Magnum Photos

2008 : Richard Kalvar, Marie Houblon, « Drôles de vies », Autrement, Paris

2007 : Richard Kalvar, « Earthlings », Thames & Hudson, London ; « Terriens », Flammarion, Paris

2004 : Chris Boot, « Magnum Stories », Phaidon, Londres

2000 : Michael Ignatieff, « Magnum », Phaidon, Londres

1993 : Richard Kalvar, « Portrait de Conflans-Sainte Honorine », Calmann- Lévy, Paris

1989 : « In Our Time : the world as seen by Magnum photographers », W. W. Norton & Company, New York

1987 : Richard Kalvar, Thierry Girard, John Vink, Gilbert Fastenaekens, « L’Usine », Contrejour, Paris

1979 : Pierre de Fenoÿl, Marie-José Charo, « Album Photographique 1 », Centre Pompidou, Paris

1976 : Pierre de Fenoÿl, « Trois jeunes photographes : Bruno, Kalvar, Plossu », Musée National d’Art Moderne, Paris

3 réponses sur “Auteur : Richard Kalvar”

  1. Bien…beaucoup d ‘images ont été prises à ” l ‘instant décisif ” !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.