Octobre Rose chez FUTUR

Sophie Guerrier Brayard, est née en 1969 quelque part dans les méandres de l’Eure.

C'est toutefois à Marseille, à la fin des années 80,  qu'elle choisit de poser ses valises et de s'armer de ses objectifs pour entreprendre des études photographiques s’associant à la célébration du 150ème anniversaire de sa découverte.

Octobre Rose(campagne de lutte contre le cancer du sein) :

en 2013, touchée par le cancer du sein d'une collaboratrice, elle décide de soutenir le combat de cette jeune collègue tout en sensibilisant toutes les femmes de l'entreprise via le médium de sa passion, la photographie. Le projet est lancé et c'est au mouvement Octobre Rose que Sophie choisit d'associer son engagement.                                                                                                                          

Bien qu'ils soient minoritaires dans l'entreprise,  le choix de photographier des hommes s'impose comme une évidence. Trop souvent mis à l'écart des démarches de sensibilisation au cancer du sein, les hommes sont pourtant particulièrement attachés au bien-être et à la bonne santé des femmes de leur vie/entourage. C'est donc à travers eux que le message devait passer. Sophie travaille alors à une série de portraits dont ils partageront les valeurs et qui fera d’eux les ambassadeurs d'une démarche sociétale et artistique au coeur de Futur. 

Sophie présentera sa vision à Gilles Brunschwig, directeur général de Futur, fournisseur de solutions de communication intelligente (fixe-mobile-internet-cloud), dédiée aux PME, ainsi que président de la Cité des Entrepreneurs, qui la soutient et s' engage.

Elle tient à remercier tous les acteurs qui ont participé au bon déroulement de son projet : Emeline Alfandari, Florence Manteau, Gilles Brunschwig, Jean Manas, François Thomazeau, Pascale Gauthier Keogh, LM WEBDESIGN, le laboratoire AZA,  les hommes chez Futur qui se sont manifestés mais qui n’ont pas pu participer et enfin les 25 hommes qui constituent cette série.

Planche_contact_ft_plein_-_copie.jpg
 

LA SIRENE EPHEMERE


En matière d’insolite, il n’y a pas que l’histoire de la sardine dans le vieux port de Marseille.

Cette sirène éphémère va vous embarquer dans son univers.

Elle vous propose un nouveau langage, celui du corps, qu’elle écrit suspendue dans les airs, raccrochée par des liens et sans entrave.

Elle se hisse, s’élève et nous invite à voir notre environnement différemment.

 

Une balade-spectacle, ludique, éco-artistique sur la goélette Bazar, en compagnie d’une équipe surprenante (circacienne, compteur, naturaliste et skippeur).

 

Renouer un rapport sensible et vivant avec l’environnement, (r)éveiller l’intérêt du public, tout en valorisant des actions artistiques et insolites : voilà la finalité de Champs Libres. L’association accueille artistes, éducateurs à l’environnement, passionnés de tout poil et de toute feuille ; tout reste à imaginer et à faire.

Par sa force suggestive et émotionnelle, l’approche créative, sensible, sensorielle, est un levier fort pour éveiller les consciences à la richesse de l’environnement et à la nécessité de le respecter. L’expression artistique, faisant appel aux sens, aux émotions mais aussi à l’intellect, offre un beau terrain pour provoquer l’intérêt et la réflexion du public.

www.champs-libres.org


Sirene_1.jpg  Sirene_2.jpg 

 Sirene_3.jpg  Sirene_4.jpg 


  Sirene_5.jpg  Sirene_6.jpg 

  Sirene_7.jpg