Munem Wasif est né au Bangladesh en 1983 et diplômé de Pathshala.

 

Wasif commence sa carrière photographique en tant que reporter pour le Daily Star, une publication importante anglophone au Bangladesh.

En 2007, il est sélectionné pour la MasterClass de Joop Swart dans le cadre du World Press aux Pays-Bas. Il remporte la mention « Honorable » dans le programme « All Roads Photography » organisé par la société National Geographic pour son travail de longue haleine sur le vieux Dhaka.

Son travail a été exposé tout autour du monde notamment au festival d’Angkhor au Cambodge, à la biennale internationale de photographie du monde islamique en Iran, à FotoFreo, festival australien à Perth, au Musée métropolitain de photographie de Tokyo ou encore à la galerie Getty en Angleterre. Récemment, il a été sélectionné parmi les trente photographes émergents dans le magazine américain Photo District News.

 

En 2008, il reçoit le prix F25 de la Fabrica et le prix du Jeune Reporter de la Ville de Perpignan, décerné dans le cadre du festival Visa pour l’Image 2008. Il est aussi lauréat de la bourse Pictet pour réaliser un projet sur l'aide humanitaire de WaterAid au Bangladesh.

 

Il enseigne actuellement la photographie documentaire à la Pathshala South Asian Media Academy.


Munem Wasif est parti à la rencontre de la communauté de Satkhira au sud- ouest du Bangladesh, région touchée par les ravages des changements climatiques. Il a photographié ses habitants, recueilli leurs témoignages, révélant les nombreux problèmes d’approvisionnement en eau et les risques rencontrés par ceux-ci au quotidien. L’avancée de la mer sur les terres anéantit les cultures et pousse toujours plus loin la recherche d’eau potable.

«L’extrême sud-ouest du Bangladesh fait face à la malédiction de l’eau saumâtre.»

L’élevage intensif de la crevette, favorisé par le gouvernement, a provoqué la salinité croissante de l’eau. L’agriculture devient ainsi impossible et la faune et la flore dépérissent. Les familles doivent parcourir des dizaines de kilomètres pour trouver de l’eau potable. Ce photoreportage de Munem Wasif dénonce les conséquences du réchauffement climatique sur l’écosystème de l’un des pays les plus pauvres du monde.

Dossier_de_presentation__22Larmes_salees_22.pdf

http://www.agencevu.com/exhibitions/index.php?id_cat=587

http://www.loeildelaphotographie.com/fr/2014/03/11/dhaka-munem-wasif-belonging?utm_campaign=website&utm_source=sendgrid.com&utm_medium=email